Tag Archives: Livre

Lectures d’avenir.

En ce Mercredi Midi, j’ai décidé de faire un petit inventaire, aussi rapide fut-il, des objets que je devais absolument emmener avec moi au Canada.

En remplissant ma liste, je suis tombé sur ma collection de Mook de la collection Pix’n Love.

Mook est un néologisme tout droit issu, du moins il me semble bien, des éditions Pix’n Love. C’est la contraction un peu folle des mots Magazine et Book. Si les termes choisies donnent un résultat linguistiquement onomatopèsque, le contenu colle plutôt bien à la définition.
Imaginez donc un magazine sur le rétro gaming, de la taille d’un -gros- livre de poche, contant d’un côté l’histoire du Pet de Commodore pour les fanas hardware poussiéreux, et de l’autre consacrant un dossier complet sur Space Invaders pour les arcadophiles. Les console addicts ne sont pas en reste, avec divers review rétro, et les dernières sorties -rétro bien entendu- sur nos chères consoles “New Gen”.
Autant le dire tout de suite, les Mook des éditions Pix’n Love sont de très bonne qualité, tant dans le contenu, dense, clair et débordant de détails croustillants, que dans le “contenant” dont la qualité surpasse bon nombre de livre de poche du marché. Je cite :

Qualité : 100% couleur, couverture solide avec vernis sélectif, tranche carrée, papier de qualité

En résumé, les Mook, c’est le bien. Pour plus d’informations, je vous renvoie sur le site des éditions Pix’n Love qui saura répondre à la moindre de vos questions.

La parenthèse étant refermée, cette redécouverte n’est pas anodine : Je possède les numéros 1 à 6 des Mook, ainsi que le premier tome d’une saga sur l’histoire de Nintendo. Je les ai reçu à Noël dernier de la part de ma chère Lucie. Depuis, je n’ai jamais eu le temps de tous les lire en intégralité. Du coup, je suis obligé -mais pas contraint- de rajouter tout ce petit monde à ma Liste.

Mais ce n’est pas tout ! Il y à quelque mois, je me suis initié au monde de Frank Herbert en m’offrant Et l’homme créa un dieu (The Godmaker) ainsi que Dune Tome 1 et 2.
Là encore, je n’ai pas eu le temps de tout lire, mais pour le peu que j’en ai lu, je suis conquis. La réputation de Frank Herbert n’est plus à faire, et à mon humble avis, c’est totalement justifié. Si un jour vous tombez sur Dune au coin d’amazon, achetez les yeux fermés.

Là encore, je rajoute à la Liste. Pratiquement 3kilos de livre à emporter pour lire au coin de l’érable…Ca pèse lourd la culture !